Hors piste, fêtes et alcool: les folies des stations de ski

Partir en bande s’éclater aux sports d’hiver c’est la nouvelle tendance chez les étudiants.
Certaines stations en ont fait leur spécialité, comme Risoul, dans les Alpes du sud. Pour 349 euros la semaine tout compris, on se serre à six dans de minuscules studios. Le confort est sommaire mais la fête est garantie 24 heures sur 24. Appartements transformés en boîtes de nuit, alcool, cannabis… les débordements sont incessants. Dans les immeubles comme sur les pistes, les gendarmes peinent à contenir ces jeunes bien décidés à se défouler par tous les moyens.
À Courchevel, la plus chic des stations de ski, c’est un autre genre de démesure : trottoirs chauffants, boutiques de luxe sur les pistes et galerie d’art où l’on vend des Warhol ou des Picasso à l’heure du vin chaud. Ici l’aérodrome est accessible aux jets privés et il n’y a pas moins de onze palaces 5 étoiles, un record. Depuis quelques années, Courchevel est devenue la capitale d’hiver de la jet set russe. Les fêtes sont folles, articulièrement début janvier lors du Noël orthodoxe. Le champagne coule à flot et des escort girls, venues elles aussi de Russie, se pressent pour tenter de séduire ces nouveaux milliardaires.

Réalisé par Céline Chassé et Alexis Veller
Montage de Géraldine Dupuis et Christophe Alalof

source

You may also like...

Leave a Reply